La prière

Règles du forum
Chérif Muhammed Fareed Barakat, Mouqaddem de Cheikh Mohammed El Mansour El Mohieddine en Egypte, ainsi que l'imam Cheikh Mohamed el Hadi Litim, répondent à vos questions de Fiqh, par la grâce d'ALLAH le TRES HAUT. D'autres disciples de Cheikh Mohammed El Mansour El Mohieddine traduiront vos questions en Arabe et vous transmettront vos réponses traduites en Français, ceci par la grâce d'ALLAH le TRES HAUT. Louanges à ALLAH. ATTENTION ! Seuls Cheikh Muhammad Fareed Barakat et Cheikh Mohamed el Hadi Litim, par le biais des traducteurs Arabe-Français AUTORISES OFFICIELLEMENT, ont le droit de répondre aux questions sur ce forum de Fiqh. Nous vous demandons de respecter cette règle car la jurisprudence islamique ne s'improvise pas. Toute tentative de réponse par des utilisateurs non désignés ne sera pas prise en compte. Merci de votre compréhension. Cheikh Mohammed El Mansour El Mohiedine rappelle cette belle parole de l'Imam Malik (qu'Allah l'agrée): ​"​Celui qui a envie de répondre à une question​ religieuse​, qu'il place devant lui le paradis et l'enfer et qu'il imagine sa position devant ALLAH demain (le Jour du Jugement).​" [LIRE PLUS D'INFORMATION...]
Répondre
AhmedIssa
Traducteur Arabe Français - Autorisé à transmettre les réponses
Messages : 0
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 16:39

La prière

Message par AhmedIssa » mar. 9 mai 2017 01:22

Assalamou aleikoum,
Cheikh que Dieu vous garde et qu'Il soit votre soutien.
J'aimerais posé plusieurs questions concernant la prière nocturne , quel est le meilleur moment pour l'effectuer?
Doit t-on faire le chaf et le Witr avant de se coucher oû le faire avec cette prière?
Quels en sont les mérites?. Combien de rakaats est il recommandé d'effectuer?. Que doit on faire lorsqu'on se réveille pour cette prière
Et comment Seidina Ahmed Tidjani(Qu'Allah l'agrée) la célébrait? que Dieu vous récompense

AhmedIssa
Traducteur Arabe Français - Autorisé à transmettre les réponses
Messages : 0
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 16:39

Re: La prière

Message par AhmedIssa » mar. 9 mai 2017 01:23

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, louange à ALLAH avant tout, louange à ALLAH après tout, louange à Allah un nombre de fois égal à celui de Ses créatures, suffisant pour avoir Son agrément, égal au poids de Son Trône et au volume de l'encre de Ses paroles.

Ô mon Dieu ! Prie sur notre seigneur Mohammed qui a ouvert ce qui était clos, et qui a clos ce qui a précédé, le soutien de la Vérité par la Vérité et le guide sur Ton droit chemin, ainsi que sur sa famille, selon sa valeur et à la mesure de son immense dignité. Et qu’Allah agrée Seïdina AHMED TIDJANI et qu’Il nous agrée par son agrément. AMINE

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

D’abord nous nous m’excusons pour le retard de réponse à votre question, qu’Allah vous préserve et vous bénisse pour votre souci envers la religion et sa pratique conformément à la livre d’Allah le Très Haut et la tradition du meilleur des Messagers, Seïdina Mohamed, paix et salut sur lui.

La veillée nocturne (Qiyam Layl) est l’habitude des gens pieux, la voie empruntée par les gagnants obéissants, et une tradition dans le suivi du Sceau des prophètes et messagers (paix et salut sur eux tous). Celui qui la revivifie, Allah le Très Haut fait revivre son cœur, illumine sa clairvoyance, blanchit son visage et affermit ses pas. Quant à celui qui en est privé, alors il a été privé d’un grand bien et nous demandons à Allah la sauvegarde, le pardon et la sureté.

Les preuves sur son mérite se sont alliées à partir du Livre et de la Sunna :

Dans le Livre, Allah le Très Haut a dit :

« Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis : « Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? » Seuls les doués d'intelligence se rappellent. » (Sourate Les groupes 39, verset 9)

Allah le Très Haut a dit en décrivant ceux qui font la prière nocturne :

« Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir ; et ils font largesse de ce que Nous Leur attribuons. » (Sourate La prosternation 32, verset 16)

Allah le Très Haut a dit : « et ceux qui implorent pardon juste avant l'aube. » (Sourate La famille de ‘Imran 3, verset 17). Il y a plusieurs autres versets pour ce mérite.

Dans la sunna :

Abdoullah Ibn Salem (que Dieu l'agrée) a dit que le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « Ô gens, passez-vous le Salam, donnez à manger, faites la prière de nuit alors que les gens dorment, vous entrerez au Paradis avec aisance ». (Rapporté par At-Tirmidhi)

Abou Hourayra (qu’ALLAH l’agrée) a rapporté que le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « Le meilleur jeûne après celui de Ramadan est celui du mois de Dieu Mouharam, et la meilleure prière après les prières obligatoires et celle que l'on fait la nuit. »

Le temps méritoire pour prier la nuit commence après la prière du ‘Icha jusqu'à l’arrivée de la prière du Fajr, et le meilleur moment est après minuit. Quant au nombre d’unités de prière c’est selon votre capacité, même avec deux unités nocturnes, pour vous elles seront préférables à tout ce bas monde et ce qu’il contient.

Meilleur moment pour cette prière

Jabir (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui qui craint de ne pas se réveiller à la fin de la nuit, qu'il accomplisse le Witr à son début. Mais celui qui croit pouvoir se réveiller, il vaut mieux le faire à sa fin, car les anges assistent à la prière de la fin de la nuit et elle a plus de valeur ». (Mouslim, Ahmad, at-Tirmidhi, Ibn Majah)

Jabir (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a demandé à Abou Bakr : « Quand fais-tu la prière du Witr ? » Il dit : « Au début de la nuit, après la prière du ‘Icha », il dit : « Et toi, ô 'Omar ? » Il dit : « A la fin de la nuit ». Il dit alors : « Toi Abou Bakr, tu fais preuve de prudence, quant à toi 'Omar, tu fais preuve de force ». (Ahmad, Abou Daoud, al-Hakim)

Sa'd ibn Abou Al-Waqqas (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui qui ne dort pas avant d'avoir fait son Witr est quelqu'un de déterminé ». (Ahmad avec une bonne chaîne)

Si un musulman qui a déjà effectué le Witr désire reprendre les prières au cours de la nuit, il doit prier en effectuant des unités de deux raka’a chacune et éviter de répéter le Witr, car l’ordre donné par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) de clôturer les prières nocturnes par le Witr exprime une recommandation et non une obligation.

Si on a effectué le Witr au début de la nuit puis on désire reprendre les prières par la suite, et que l’on a déjà effectué le Witr au début de la nuit, et si Allah vous a facilité la reprise des prières à la fin de la nuit, effectuez autant de Chaf’a (prières paires) qu’Allah vous en aura donné la possibilité, mais n’y ajoutez pas de Witr compte tenu de la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Il ne peut pas y avoir deux Witr au cours de la même nuit. » et compte tenu encore de ce hadith rapporté par ‘Aïcha (qu’Allah l’agrée) selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) accomplissait deux raka’a après le Witr en restant assis. Ceci nous enseigne, et Allah est plus savant, qu’il est autorisé aux gens de prier après avoir effectué le Witr.

Dans la Tariqa :

Sidi Hajj Ali Harazim Berrada (qu’ALLAH l’agrée) a dit dans Djawahirou-l-Ma’ani en parlant de Seïdina cheikh Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) :

« Quant à la veillée de nuit, il y a toujours été assidu de nombreuses années et il y est encore, il ne trouvait de repos qu’en cela, car c’est certes le repos des adorateurs. Ils trouvent dans leurs cœurs une saveur dans le dialogue intime, laissant couler leurs larmes lors des récitations. »

Sidi ‘Arbi ibn Sa-ih (qu’ALLAH l’agrée) a dit dans Al Boughiya :

« Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah l’agrée) a continuellement incité à la prière nocturne avec un encouragement abondant, et il a blâmé le fait de la négliger d’un reproche absolu.

Ce qui est appliqué dans notre voie (Tariqa) est la veillée de nuit en fonction de la capacité de chacun, et au minimum accomplir deux unités de prière juste avant le Fajr (…) Il n’y a pas dans notre voie (Tariqa) un nombre ou une manière particulière pour ces unités de prière, mais cela est confié à la capacité de chacun, s’il accomplit un nombre indiqué dans la Sunna alors c’est préférable, s’il rajoute c’est encore plus méritoire, s’il diminue suivant sa disposition alors il a tout de même fait ce qui est demandé… »

Puis il a dit :

« L’un des particuliers de Seïdina (qu’Allah l’agrée), qui figurent parmi les méritants hommes de confiance qui étaient toujours en sa compagnie, m’a informé que Seïdina (qu’Allah l’agrée) l’exhortait et insistait auprès de lui au sujet de la veillée de nuit, jusqu’à ce qu’il lui dise : « Si tu es touché par une lassitude, ou une maladie, ou ce qui se rapporte à cela, préoccupe-toi de te lever avant le Fajr au moins le temps nécessaire pour pouvoir accomplir deux Rak’at légères, ensuite tu prieras le Fajr et le Soubh, et tu peux retarder le Ouird jusqu’au moment du Douha. »

Il a dit également :

« L’un des compagnons de Seïdina (qu’Allah l’agrée) est venu auprès de lui et il lui a dit : « Ô mon maître, je suis incapable de me lever avant le Fajr, et souvent je retarde la prière jusqu’au lever du soleil. Je suis dans l’impossibilité de me débarrasser de cet état. » Comme s’il voulait que Seïdina (qu’Allah l’agrée) lui accorde une dérogation comme ce fut le cas de ce qui a été rapporté sur certains détenteurs d’états mystiques. Or il ne lui accorda rien de ce genre et il lui répondit même : « Tu es un homme qui n’est pas fait pour notre Tariqa. Délaisse notre chapelet (Soubha). » Il a voulu à travers cela le réprimander sur le fait de s’incliner devant les dispenses interprétées, qui vont à l’encontre de la noble Sunna. »

La veillée nocturne, mon cher frère, est l’état des Cheminants vers ALLAH le Très Haut, qui désirent passionnément leur Bien Aimé et qui se précipitent pour être en sa Compagnie et sa Présence, nous demandons à Allah que nous soyons parmi ceux qui veillent la nuit et qui implorent son pardon avant l’aube.

Et Allah le Très Haut est l’Immense et le plus savant, ainsi que son Messager (paix et salut sur lui).

Ne m’oubliez pas dans vos invocations, qu’Allah vous bénisse et vous préserve ainsi que vos enfants. Amine.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

AhmedIssa
Traducteur Arabe Français - Autorisé à transmettre les réponses
Messages : 0
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 16:39

Re: La prière

Message par AhmedIssa » mar. 9 mai 2017 01:23

Cadeau de la Zaouiya Tidjaniya el Koubra de Lyon :

Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« J’ai vu le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui répétait plusieurs fois la Fatiha au cours de la prière de Chaf’ et de Witr. »

La cause : Sidi Taïeb Sefiani (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il fut interrogé au sujet de la raison pour laquelle il la répétait plusieurs fois au cours de ces prières-là, aussi a-t-il mentionné les propos ci-dessus. En fait il la répétait onze fois et de même pour El Qadr (Sourate 97) et cela dans chacune des unités de prière (Rak’a) de Chaf’ et Witr. »

Répondre