Rattrapage de priere

Règles du forum
Chérif Muhammed Fareed Barakat, Mouqaddem de Cheikh Mohammed El Mansour El Mohieddine en Egypte, ainsi que l'imam Cheikh Mohamed el Hadi Litim, répondent à vos questions de Fiqh, par la grâce d'ALLAH le TRES HAUT. D'autres disciples de Cheikh Mohammed El Mansour El Mohieddine traduiront vos questions en Arabe et vous transmettront vos réponses traduites en Français, ceci par la grâce d'ALLAH le TRES HAUT. Louanges à ALLAH. ATTENTION ! Seuls Cheikh Muhammad Fareed Barakat et Cheikh Mohamed el Hadi Litim, par le biais des traducteurs Arabe-Français AUTORISES OFFICIELLEMENT, ont le droit de répondre aux questions sur ce forum de Fiqh. Nous vous demandons de respecter cette règle car la jurisprudence islamique ne s'improvise pas. Toute tentative de réponse par des utilisateurs non désignés ne sera pas prise en compte. Merci de votre compréhension. Cheikh Mohammed El Mansour El Mohiedine rappelle cette belle parole de l'Imam Malik (qu'Allah l'agrée): ​"​Celui qui a envie de répondre à une question​ religieuse​, qu'il place devant lui le paradis et l'enfer et qu'il imagine sa position devant ALLAH demain (le Jour du Jugement).​" [LIRE PLUS D'INFORMATION...]
Répondre
AhmedIssa
Traducteur Arabe Français - Autorisé à transmettre les réponses
Messages : 0
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 16:39

Rattrapage de priere

Message par AhmedIssa » mar. 9 mai 2017 01:24

Assalamou Alaikum wa rahamatullah .
je voulais savoir, si une personne faisait la priere et qu'il l'a abonné durant des années et qui par la suite l'a reprise avec repentir et pardon.Doit-il rattrapper toutes ses priéres manquées?si oui comment devrait-il procéder?
barakallahoufik ya sidi.

AhmedIssa
Traducteur Arabe Français - Autorisé à transmettre les réponses
Messages : 0
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 16:39

Re: Rattrapage de priere

Message par AhmedIssa » mar. 9 mai 2017 01:24

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, louange à ALLAH avant tout, louange à ALLAH après tout, louange à Allah un nombre de fois égal à celui de Ses créatures, suffisant pour avoir Son agrément, égal au poids de Son Trône et au volume de l'encre de Ses paroles.
Ô mon Dieu ! Prie sur notre seigneur Mohammed qui a ouvert ce qui était clos, et qui a clos ce qui a précédé, le soutien de la Vérité par la Vérité et le guide sur Ton droit chemin, ainsi que sur sa famille, selon sa valeur et à la mesure de son immense dignité. Et qu’Allah agrée Seïdina AHMED TIDJANI et qu’Il nous agrée par son agrément. AMINE

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Effectivement, il faut rattraper toutes les prières manquées, et si elles sont trop nombreuses et que leur nombre est inconnu, il faut alors les rattraper jusqu’à être persuadé de l’acquittement de son dû.

À la base il faut rattraper toutes les prières manquées aussitôt qu’on s'en souvient ou dès la disparition de la cause de son retardement. Cependant s’il est dans l’impossibilité de toutes les rattraper d’un coup à cause de leur grand nombre, il peut les répartir sur les cinq prières quotidiennes obligatoires, de telle façon qu’il fait avec chaque prière, pareillement une ou deux autres.

Il est permis de rattraper un ensemble de prières manquées tout à la fois, s’il trouve en lui la vigueur pour le faire.

Le rattrapage des obligations est obligatoire (Fard), quant au rattrapage des prières surérogatoires cela est préférable, mais si le rattrapage des surérogatoires va beaucoup retarder le rattrapage des obligations, alors il faut privilégier les obligations en premier.

Tel est l’avis de mon professeur, Cheikh Isma’il Ben Sadek Al 'Adawi, Cheikh des malikites et Imam de la Mosquée d'Al Azhar, qu’ALLAH lui fasse miséricorde et qu’il l’agrée, et en voici les détails :

Les savants sont unanimes sur le fait que le rattrapage de la prière manquée est obligatoire pour celui qui a oublié ou s’est endormi selon la parole de Prophète (paix et salut sur lui) qui a dit : « Lorsque l’un d’entre vous oublie d’accomplir une prière ou s’endort avant qu’il ne la fasse, alors qu’il la rattrape quand il se rappelle. » Étant donné qu’il commettrait un péché en délaissant la prière donc le rattrapage est obligatoire.

Ceci est l’avis de la majorité des savants (Joumhour), il se doit également d’accomplir des demandes de pardon et le repentir, en multipliant les prières surérogatoires.

Les Chafi’ites et les Hanbalites considèrent que celui qui doit rattraper des prières dont il ne connait pas le nombre, il doit les rattraper jusqu’à avoir la certitude de l’acquittement de son dû.

Quant aux Hanafites et Malikites, ils ont dit : il suffit qu’il soit persuadé de l’acquittement de son dû, et il n’est pas nécessaire pour lui de fixer dans l’intention la prière à rattraper en la déterminant dans le temps (ex : la prière du Dhohr de tel jour ou de tel ordre), mais il suffit de déterminer la prière dont il s’agit, par exemple « la prière de midi (Dhohr) » ou « la prière de l’après-midi (‘Asr) ».

Les Hanafites ont divergé sur ce point en disant qu’il faut fixer le temps de la prière à rattraper lors de l’intention comme par exemple il met l’intention de rattraper sa première prière de Dhohr manqué ou la dernière…

Le rattrapage immédiat de la prière manquée est une obligation, aussi bien pour la prière manquée pour un motif valable que celle manquée sans aucun motif, c’est l’avis des trois imams.

Quant au Chafi’ites ils ont dit : si le retardement est sans motif, il faut la rattraper immédiatement, et s’il est avec un motif valable, il faut toujours la rattraper, mais pas obligatoirement dans l’immédiat, et il rattrape avec chaque obligation ce qu’il peut de ses prières ratées.

Concernant le respect de l’ordre pour rattraper des prières manquées

Le respect de l’ordre pour rattraper les prières manquées est nécessaire pour les Hanafites, cependant si le nombre des prières manquées, autre que la prière du Witr, est supérieur à six prières, la prière en cours ne rentre plus dans cet ordre, c.-à-d. il faut l’accomplir avant de rattraper les prières manquées.

Pour les Malikites le respect de l’ordre pour rattraper les prières manquées entre elles, est nécessaire, qu’elles soient nombreuses ou pas. Avec la prière en cours on prend aussi en considération l’ordre, mais si le nombre des prières manquées dépasse cinq prières, dans ce cas il n’est pas nécessaire de les faire avant la prière en cours.

Pour les Hanbalites le respect de l’ordre pour rattraper les prières manquées entre elles, est nécessaire qu’elles soient nombreuses ou pas, de même avec la prière en cours le respect de l’ordre est obligatoire sauf si l’on craint la sortie de son heure d’accomplissement.

Pour les Chafi’ites le respect de l’ordre entre les prières manquées est une Sunna et de même avec la prière en cours, c’est une Sunna.

Celui qui a posé la question doit choisir l’avis qui correspond à son rite et le suivre.

Pour nous, nous choisissons pour la fatwa le rite malikite vu que nous suivons Seïdina le Pôle Caché et le Sceau Mohammadien connu, sidi Ahmed Tidjani qu’Allah l’agrée.

Ne m’oubliez pas dans vos invocations qu’Allah vous bénisse.

Et Allah le Très Haut est l’Immense et plus savant ainsi que son Messager (paix et salut sur lui).

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Répondre