بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Bonjour,

J’aimerais savoir si couvrir les cheveux est réellement une obligation divine, car quand je lis le Quran, le verset qui porte sur le khimar « Fal yadribna bi khoumourIHINA 3ala juyoubihina » suggère que les femmes de l’époque portaient déjà des khimar culturels, donc le verset semble indiquer que c’est la poitrine et le corps qu’il faut couvrir. Si on relis ce verset dans l’époque actuelle où les femmes n’ont pas déjà un khimar sur leurs têtes, qu’en advient-il ? Pourquoi ne juste pas dire « fal hadribna bi KHOUMOUR 3ala joyoubihina » Bref, j’aimerais vraiment porter le voile si c’est une obligation, mais ça ne semble pas l’être dans ce passage. J’ai vraiment besoin d’une réponse s’il vous plaît, ça me tracasse énormément.

Merci beaucoup pour votre temps.

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Chère sœur,

Avant toute chose, je profite de votre question pour rappeler que l’établissement d’un avis légal dans la religion n’est pas à la portée du commun des gens et ne se fait pas simplement en lisant un verset du Coran ou un hadith du Prophète (paix et salut sur lui). Il faut maitriser l’art de la science religieuse qui est un océan profond et un parcours très long.

Lorsqu’on parle des Imams savants, cela désigne des hommes pieux qui ont excellé dans la science et dans les actes, qui ont eu le témoignage favorable d’une quantité innombrable de croyants au cours de l’histoire.

Ibn Abi Zayd (qu’Allah l’agrée) a dit en commentant une parole de Sofyane Athawri : « Une personne qui n’est pas un juriste prendrait les textes dans leur sens apparent alors qu’ils doivent être interprétés à la lumière d’un autre Hadith ou d’une autre preuve qui lui reste cachée, ou encore il pourrait s’agir d’une preuve annulée à cause d’une autre l’abrogeant. Personne ne rencontre (les critères de) la responsabilité du savoir à part ceux qui ont approfondi leur apprentissage et obtenu le fiqh. » L’Imam al Haythami (qu’Allah l’agrée) a dit une chose similaire.

Il a aussi été rapporté d’Ibn Wahb (qu’Allah l’agrée) : « J’ai rencontré 316 érudits parmi les gens de science, mais sans Mâlik et al-Layth (qu’Allah les agrée) j’aurai dévié. » (Rapporté par Ibn Hibban dans l’introduction d’al-Majrouhin).

La forteresse que constituent les écoles juridiques et ce qu’elles ont rassemblé comme science et avis est le moyen le plus sûr d’être préservé.

Quant à votre question, l’Islam a ordonné aux femmes musulmanes la décence et de ne pas révéler leurs atours devant des hommes étrangers, car il y a en cela une préservation de leur dignité et de leur honneur.

Le commandement de se couvrir et de se voiler a été mentionné dans le Saint Coran dans la sourate La Lumière (An Nour) en ces termes : {qu'elles rabattent leur « khimar » sur leurs « jouyoub »}.

Le « khimar » est le voile que la femme met sur sa tête pour couvrir ses cheveux, et les « jouyoub » ou (poches) sont les ouvertures de la chemise au niveau de la poitrine et du bras. Les femmes à cette époque avaient l'habitude d'aller aux marchés tandis que des parties de leur corps apparaissaient à travers ces ouvertures. Il leur fut alors ordonné de les couvrir afin de les préserver des regards indiscrets comme cela a été mentionné par les exégètes.

Les savants de la science légiféré ont déduit l’ordre relatif à l’obligation de se voiler.

Dans le Sahih de l’Imam Boukhari, Aicha (qu’Allah l’agrée) a dit : « Qu’Allah fasse miséricorde aux femmes des Ansar, quand Allah a révélé ce verset ({et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines}) elles déchirèrent leurs Mouroût (une sorte d'habit) et en firent de quoi se couvrir. »

Il existe également un texte dans la sourate Les Coalisés (Al Ahzeb) : {Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles.}

Le hijab n’a pas une forme bien déterminée, il varie d’une époque à l’autre et d’un pays à l’autre, car l’habit dépend de la culture de chaque pays et de ses traditions.

Pour cette raison, les savants ont fixé quelques règles pour l’habit légal des musulmanes : comment il doit être couvrant, large, ne décrivant pas le corps…

Et nous avons dans la tradition prophétique une guidée complète. Les mères des croyants et les femmes des compagnons (qu’Allah les agrée) étaient un parfait modèle dans la décence et la couverture, et il y a en cela une preuve que le hijab est une obligation religieuse.

Le hijab ne fait pas partie des piliers fondamentaux de l’Islam mais il reste une obligation et la femme musulmane doit faire un effort pour porter l’habit légal dans le but d’obtenir la satisfaction d’Allah le Très-Haut.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou Allah wa Barakatouhou

Salam aleykoum Cheikh,

J’avais une question. Je m’occupe d’une personne âgée (dépannage, course etc..) depuis un moment, ce monsieur étant très riche a beaucoup de moyen, en ce moment il est dans un mauvais état de santé, il m’a toujours dit que le jour où il devais quitter ces lieux , si je trouver de l’argent je pouvais les prendre. Puis-je prendre son argent et l’utiliser à mon souhait dans ce cas-là ?

Merci de votre Réponse in sha Allah

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

L’islam nous enjoint à faire le bien envers les proches, les voisins ainsi que toutes les créatures. Il nous encourage également à visiter les malades, à aider celui qui est dans le besoin, à honorer et à prendre soin des personnes âgées, car « le meilleur des gens est celui qui est le plus profitable pour les gens ».

Ce que vous faites envers cette personne âgée est une œuvre de bien, qu’il s’agisse d’une activité bénévole et gracieuse ou rémunérée. Bien entendu, vous ne pouvez pas prendre quelque chose de ses biens ou de son argent sauf dans le cas où il vous donne l’autorisation de prendre quelque chose ou qu'il vous le laisse de son plein gré. C’est un dépôt et vous êtes responsable et gardien de cela.

En conclusion, il existe deux possibilités où vous pourriez prendre quelque chose de son argent : soit cette personne vous donne volontairement de son argent en tant que donation ou cadeau, soit il vous désigne dans son testament pour bénéficier d’une part de sa succession, qui ne doit pas dépasser le tiers de son héritage, le reste étant pour ses héritiers.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Salam
Je voulais savoir ce que c’est une circoncision “complète” en islam et si c’est obligatoire?

Je m’explique. En étant que partiellement circoncis (gland entièrement couvert lorsque j’ai froid ou ayant nager) . Ma femme me demande de “compléter” la circoncision et de ne plus avoir de prépuce de façon à ce que le gland est entièrement exposé, car c’est la sunnah et je risque d’être “impropre” pour la salât. Que dit la sunnah et dois-je le refaire?

Merci pour vos conseils barakalofik

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

La circoncision est l'une des traditions des Prophètes (paix sur eux), et une pratique approuvée par les lois et les prescriptions sacrées. Dans le hadith unanimement reconnu authentique, le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « Cinq choses font parties de la sainte nature ("fitra") : raser les poils pubiens, la circoncision, tailler les moustaches, épiler les aisselles et couper les ongles. »  

La « fitra » signifie la voie saine et pure. La préservation de ces traditions et le suivi de la guidance prophétique réclame de prendre soin et d'augmenter en considération envers la purification sous tous ses aspects. Cela fait partie également d’un objectif dans la loi musulmane qui est la purification et la préservation de la santé.

Quant au statut légal, l’avis jurisprudentiel répandu est que la circoncision est une « sounna » et non pas une obligation. Certains savants l’ont considérée comme requise (« wajib »).

La circoncision selon la charia consiste à couper le bout de peau qui recouvre le gland. Dans votre cas, on ignore pour quelle raison elle est incomplète: est-ce le résultat d'une erreur du praticien ou est-ce dû à une négligence de votre part ?

Dans tous les cas, vous pouvez exposer le problème à un docteur ou un chirurgien pour avoir un avis médical et être sûr. Si le médecin vous confirme qu’il n’y a pas de danger ou de risque pour votre santé à faire l’opération, alors vous pouvez l’accomplir.

Mais vous devez savoir que la validité de la prière et des autres actes religieux ne dépend pas de la circoncision.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

 

Salamou alaikoum,

Je suis une fille âgée de 19 ans je veux bien savoir comment se comporter avec les garçons sans commettre des péchés, je ne sais pas si il faut les saluer et si je peux leur parler et demander de l aide si j ai besoin ou bien tout simplement les ignorer. je ne sais pas comment je dois se comporter avec eux. et aussi si je peux leur parler sur les réseaux sociaux et s assurer de leur bonne santé.

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Je vous remercie d’abord chère sœur pour votre souci à l’égard de votre religion et je demande à Allah qu’Il vous bénisse et vous protège dans votre cheminement sur la voie de la guidance et de la chasteté, surtout dans cette époque où les causes de la déviation et de l’égarement se sont multipliées, notamment en ce qui concerne les rapports entre hommes et femmes.

Votre relation avec vos collègues, que ce soit dans le cadre de l’école ou du travail, doit être normale, un rapport de respect mutuel, d’entraide et de sincérité, avec l’observation des limites réclamées par la décence et la bienséance.

Quant aux relations qui naissent à travers les réseaux sociaux, il faut se méfier d’elles car, pour la plupart, elles sont une porte à la sédition, incluant la tricherie et le mensonge, et peuvent conduire à une grande corruption dans les familles, en particulier chez les adolescents. Vous devez faire preuve de prudence, craindre Dieu dans tout cela et éviter toute conversation ou communication non indispensable et qui peut vous mener à quelque chose d'interdit. Bien entendu, nous ne sommes pas contre l’utilisation des nouvelles technologies à des fins louables et légitimes comme la recherche scientifique entre des groupes d’étudiants ou les activités culturelles, éducatives, informatives, sociales etc… Mais contre les dérives et les excès relatifs à celles-ci.

Et dans le hadith :  "Les choses licites sont bien évidentes et les choses illicites sont bien évidentes. Entre les deux, il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ignorent. Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques, préserve sa religion et son honneur, et quiconque se laisse tomber dans les choses équivoques tombera dans les choses illicites." Et la réussite provient d’ALLAH.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Salam Alaykoum,
Je m'apprête à réaliser une opération du strabisme à mes 25 ans, qui n'a jamais été traité dans mon enfance. Je souhaite pouvoir retrouver un oeil droit qui est largement divergent. Je me pose la question si ce type d'opération est licite, et si ce n'est pas considéré comme une modification de la créature d'Allah.

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Si ce strabisme présente une distorsion évidente ou déformation ostensible, alors son traitement est permis pour éliminer les dommages. Cela fait partie des traitements médicaux légitimes, à condition évidemment qu'il n'y ait aucun risque pour la personne en effectuant cette opération. 

Mais si la déviation de l'œil est légère, si elle n'affecte pas l'exactitude de la vision et ne présente pas une distorsion, alors il ne faut pas chercher à l’enlever car il s'agit dans ce cas d’une opération esthétique, et cela entre alors dans la catégorie de changement dans la création de Dieu.

Si c’est le cas, le musulman doit être patient et satisfait du décret de Dieu et de son destin et doit regarder ceux qui sont plus éprouvés que lui, qui sont dans une situation plus difficile que lui, afin de pouvoir remercier Allah et être satisfait de tous Ses bienfaits innombrables, et de ne pas perdre l’espoir et la bonne opinion en Dieu. Combien de personnes aveugles, ou ayant perdues un de leurs yeux, ou avec une déformation ou un handicap, et qui ont réussi malgré cela dans leur vie et sont devenues un bon exemple dans leur société? Il y a certes dans la création d’Allah des signes pour méditer.  

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Salam aleykoum,

J’ai honte mais j’ai souvent fraudé les transports (parfois sans amende), que dois je faire ? Je compte m’acquitter de mes amendes mais pour ce que j’ai fraudé sans me faire « attraper » que dois je faire ? J’ai un peu honte de l’avouer à la société des transports, et si je le fais, mais si je n’ai pas été verbalisée et que mon aveu suffit pas, suis je dans l’obligation de m’acquitter de la somme ? Car je ne saurais l’estimer j’ai fait ca pendant des années.

Merci

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouAllaH wa Barakatouhou 

Il n’est pas autorisé de frauder les transports, et surtout il est interdit de récidiver, car le petit péché (saghira) devient avec l’insistance un grand péché.

Ce qui est réclamé est de regretter et de se repentir sincèrement auprès de Dieu en délaissant sur le champ cette infraction, car le repentir véridique efface les péchés et les transforme en bonnes actions par la grâce d’Allah le Très Haut. Ensuite, il faut mettre l’intention avec détermination de ne jamais revenir à un tel acte.

Cachez cette affaire et n’en parlez pas à vos amis et à votre entourage pour que vous ne soyez pas un mauvais exemple. Quant à la société de transport, si vous avez des dettes, vous devez les payer, mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire ou qu’il y ait un intérêt à les informer de cela, sauf si vous le souhaitez. Vous pouvez donc faire un don de ce montant, que ce soit aux pauvres et aux nécessiteux ou à des associations caritatives qui fournissent des services humanitaires tels que la prise en charge des orphelins, le don de repas aux pauvres, etc.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou Allah wa Barakatouhou

Salam Aleykoum wa rahmatoullah

Ma question porte s'il vous plait sur le port de boucle d'oreilles par un homme. Est-ce permis dans la religion de Mouhammad saw qu'un homme en porte ? Est-ce un péché ? Le Coran ou la sounna disent-ils quelque chose sur le sujet ? BarakAllah oufik

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouAllaH wa Barakatouhou.

Il n’est pas permis à l’homme de porter des boucles ou des bijoux d’oreilles ou autre chose de semblable, qu’ils soient en or ou en autre métal, car il y a dans cela une imitation des femmes, ce qui est interdit dans notre religion et n’est pas approuvé par les coutumes authentiques et les goûts sains.

Quiconque fait cela a commis une violation religieuse, et il est appelé à se repentir et à demander pardon à Allah.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou Allah wa Barakatouhou

السلام عليكم ور حمة الله وبركاته
Je me suis reconvertie il y a maintenant quelques mois, et j’ai commencé à me poser des questions sur mon prénom, car en cherchant sa signification (Laetitia) j’ai trouvé ça :
«Histoire : Dès le XIIe siècle, le prénom Laëtitia rencontre un certain succès, notamment grâce au christianisme. En effet, il est associé à la Vierge Marie et au culte qu'on lui voue. Etant donné qu'aucune sainte ne s'appelle Laëtitia, on vénère Notre-Dame de Liesse en l'évoquant. Par la suite, le terme "liesse" devient synonyme de joie et de bonheur. Dans les pays britanniques, il donne la variante Lettice. Laëtitia reste assez prisée au cours des siècles, mais c'est surtout dans la seconde moitié du XXe siècle qu'il remporte un franc succès auprès des parents.»
Cela rentre t’il dans les normes de l’Islam ?
Si non, pour changer de prénom dois-je le faire officiellement à la mairie ? ou seulement me faire appeler par le prénom que j’aurais choisi en gardant mon prénom de base sur mes papiers ?
‎بَارَكَ اللهُ فيك

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Le changement de prénom n’est pas une obligation ou une condition pour celui qui entre en islam. Les compagnons du Prophète (paix et salut sur lui) ont en général gardé leurs prénoms après leur entrée en islam.

Mais dans les cas où ce nom recèle un sens polythéiste ou autre chose qui contredit l’unicité et les bases de la croyance, il est évidemment nécessaire de le changer.

Pour votre prénom, qui a probablement un lien avec le christianisme, nous ne connaissons pas précisément sa signification exacte. Il est souhaitable ou méritoire de le changer mais pas obligatoire en tout cas.

En ce qui concerne le changement de prénom sur les documents officiels, dans le cas où la personne convertie souhaite le faire, cela dépend des pays, des lois, des procédures… Si les démarches administratives sont faciles et aisées, alors on le change, sinon on peut le garder sur ses papiers et se faire appeler par son nouveau prénom. Pas de difficulté dans la religion, le plus important c’est la sincérité et les œuvres pieuses.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

 

Salam aleykoum wa rahmatullahi wa barakatuh,

A 21 ans j’ai une ptose mammaire assez importante, la poitrine qui pointe vraiment vers le bas, ce qui me bloque même malheureusement pour le mariage car cela me complexe énormément.

Je voulais savoir si c’était haram de subir une opération pour seulement les remonter sans aucun ajout ?

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Les savants en matière de jurisprudence musulmane ont traité cette question, et la conclusion est la suivante :

Si cette ptose sort de l’ordinaire, qu’elle est nocive et insupportable, ou qu’elle représente une déformation, il est permis de la soigner. D’abord avec les médicaments ou les traitements qui aident à affermir la poitrine et, au cas où cela ne donne pas de résultat, alors il est permis exceptionnellement de faire une opération selon le cas et la nécessité, et « La nécessité se mesure à sa juste valeur » comme le stipule la règle. Il est donc seulement permis d’éliminer la déformation nuisible de telle sorte que l’opération ne se transforme pas en un acte de « modification de la création d’Allah », ce qui est illicite dans la religion.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

As-Salam Aleikoum wa Rahmatou Allah.

Au nom d'Allah et louange à Allah. Que la prière et la paix d'Allah soit sur Muhammad.

Je vous remercie pour votre rôle dans l'Islam. Puisse Allah vous accorder une généreuse récompense.

Ma question est la suivante:

Quel est le statut d'une personne qui consulte les féticheurs et utilise leurs produits fétides pour résoudre ses affaires tout en cherchant à faire du mal au gens ?

Comment se comporter envers cette personne si c'est ton frère ?

Est ce qu'il est permis de s'asseoir avec lui, de manger dans le même plat que lui et de dormir dans le même lit que lui ?

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Dans le hadith : « Celui qui va consulter un devin ou un voyant en croyant à ce qu’il dit, certes, il aura mécru en ce qui a été révélé à Muhammad. »

Ces pratiques ne sont pas permises et font partie de l’associationnisme (chirk). Le croyant croit au Destin et au décret d’Allah le Très-Haut, il doit L’invoquer et remettre toutes ses affaires entre les mains de Dieu et s’orienter vers Lui pour résoudre ses affaires.

Quant à la manière de se comporter avec la personne qui est éprouvée par de tels agissements, il faut la conseiller avec sagesse, la rappeler à l’ordre et l’exhorter, ne s’éloigner d'elle que selon la nécessité; si elle fait partie de la famille, alors ce n'est pas un mal de manger ou dormir avec elle, au contraire il faut l'appeler au repentir en étant un bon modèle et exemple pour elle dans notre comportement.

Il faut prendre soin des liens familiaux dans tout ce qui adoucit le cœur et incite à l’amour, comme il faut pardonner à ceux qui commettent des faux pas car chaque fois que quelqu'un s’abaisse à répondre au mal par le mal, les maux se multiplient alors pour lui et ses affaires se brisent.

Il est recommandé de ne pas contester les positions dans lesquelles Allah a placé certaines gens, positions qui ne sont louables ni dans la loi ni dans les bonnes manières. Cela n’est permis que dans le cas où la loi ordonne d’agir contre eux, par l’incitation et la réprimande, dans certains cas et circonstances particulières, à certains moments et pas tout le temps. Il faut s’arrêter à la parole du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui dit :

« Ordonnez le bien et interdisez le mal. Lorsque tu verras une avarice obéie, une passion suivie et l’admiration de chacun pour ses propres opinions, occupe-toi alors de ta propre personne. »

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.