بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

Il faut éviter toute négligence dans la pratique des oraisons, tel le fait de les accomplir hors de leur temps légal sans une excuse valable (ou quelque chose de ce genre).

Commentaire :

Allah (Glorifié et Exalté) dit : « Et excellez ! Car Allah aime certainement les bienfaisants » (Sourate 02 La vache, verset 195).

Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Certainement, Allah a prescrit la perfection en toute chose »

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Ne jamais rompre ses liens avec qui que ce soit et surtout avec les co-disciples.

Commentaire :

Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a interdit de rompre avec son frère en Islam pour une durée supérieure à trois jours. Une fois cette période dépassée, le croyant doit au moins adresser le Salam à son frère sinon il déclenchera la colère d'Allah sur lui.

Allah (Glorifié et Exalté) dit :

« Les croyants ne sont que des frères. Ramenez la paix entre vos frères » (Sourate 49 Les appartements, verset 10).

« […] Ne vous entraidez pas à commettre le péché et l'agression » (Sourate 05 La table servie, verset 02).

Selon Anas (qu’Allah l’agrée), le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Ne rompez pas les liens d'amitié qui vous unissent, ne vous tournez pas le dos, ne vous haïssez pas, ne vous enviez pas les uns et les autres et soyez frères ô esclaves d'Allah ! Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois jours consécutifs » (Sahih)

Selon Abou Ayoub (qu’Allah l’agrée), le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois nuits consécutives, ainsi ils se rencontrent et chacun d'eux tourne le dos à l'autre, le meilleur des deux est celui qui salue le premier »

Selon Abou Houreyra (qu’Allah l’agrée), le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Les œuvres sont exposées tous les lundis et tous les jeudis. Allah absout alors tout homme qui n'associe rien à Allah sauf quelqu'un ayant une animosité contre son frère. Allah dit dans ce cas : "Reportez l'absolution de ceux-là jusqu'à ce qu'ils se réconcilient" » (Mouslim)

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Il ne faut jamais réciter Djaouharatou-l-Kamel sans les ablutions rituelles et les conditions nécessaires.

Commentaire :

Djaouharatou-l-Kamel (la perle de la perfection) est une prière sur le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) particulière qui nécessite :

1 - La pureté : du corps, des vêtements, de l'endroit

2 - L'ablution à l'eau

3 - S’asseoir lors de la récitation de Djaouharatou-l-Kamel

4 - Le lieu doit être assez large pour contenir six personnes.

Si toutes ces conditions ou seulement une ne sont pas réunies on doit alors remplacer « Djaouharatou-l-Kamel » par la récitation de vingt Salat Fatihi.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Se regrouper pour la récitation de la Wadhifa, et chaque vendredi soir (après la prière du 'Asr) à la réunion solennelle pour réciter le Heïlala.

Commentaire :

La Wadhifa et le Heïlala sont essentiellement des oraisons accomplies en groupe qui favorisent incontestablement l'évolution spirituelle du disciple.

Allah (Glorifié et Exalté) dit : « Résigne-toi à la compagnie de ceux qui évoquent leur Seigneur au début du jour et à sa fin dans l'espoir de voir un jour Son visage […] » (sourate 18 La caverne, verset 28).

Le Messager d'Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Aussitôt que les gens s'assoient pour évoquer Allah, les anges les entourent, la Miséricorde d'Allah les recouvre et la sérénité descend sur eux et Allah les évoque parmi ceux qui sont auprès de lui » (Mouslim)

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Aucune personne non-affiliée ne doit réciter les oraisons sans aucune autorisation spéciale d'un Mouqadem ou Chouyoukh Tidjani.

Commentaire (extrait du livre Rimah) :

Le disciple doit avoir l'autorisation authentique pour accomplir le Dhikr. Les soufis considèrent que l'affiliation spirituelle de la part du Cheikh est indispensable pour que le cheminement du disciple aboutisse.

Sidi Cheikh Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :

« J'ai demandé au Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : " cette grâce particulière aux Tidjani est-elle valable aussi bien pour celui qui a eu les oraisons directement de moi, que pour celui qui les a eus par un intermédiaire ? " Il (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a répondu : " Toute personne qui a pris l'autorisation d'un intermédiaire que tu as autorisé est semblable à celui qui l'a pris directement de toi, je le garantis " »

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

La nécessité de croire et de s'abstenir de toute critique.

Commentaire (Adapté d'après « Silah El Tidjaniyine ») :

Allah (Glorifié et Exalté) dit au sujet de son Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Il croit en Allah et aux croyants ». C'est-à-dire que le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) accepte les dires des croyants et les certifie.

Allah (Glorifié et Exalté) a dit :

« Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturez (sur autrui) car une partie des conjectures est péché […] » (Sourate 49 Les appartements, verset 12).

Zoujaj a commenté ce verset en disant :

« C'est le fait de penser du mal concernant les gens du bien » donc, les conjectures sont illicites et conduisent au châtiment. On rapporte que Omar Ibn Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit : « Ne prends pas mal les propos de ton frère tant qu'ils ont une interprétation positive »

Lire la suite...

Les conditions de validité sont au nombre de cinq :

1 - L'intention.

2 - La purification légale

3 - La propreté de l'habit, du corps et du lieu.

4 - Cacher ses parties intimes.

5 - S'abstenir de parler lors de la récitation des oraisons sauf en cas d'exceptions prévues (Cheikh, parents, nécessités).

En conséquence, celui qui ne respecte pas une de ces conditions doit refaire son Ouird sans avoir besoin de Tadjdid (renouvellement de l'affiliation spirituelle).

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Les conditions du maintien du disciple dans la voie Tidjani sont au nombre de trois :

1 - S'abstenir de visiter les saints morts ou vivants dans l'intention de l'attachement et du profit spirituel excepté les saints Tidjani, les Compagnons du Prophète Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et les prophètes en général.

2 - Interdiction d'associer les oraisons propres à l'ordre Tidjani à ceux des autres ordres.

3 - L'accomplissement des oraisons Tidjani jusqu'à la mort.

En conséquence, celui qui délaisse une de ces trois conditions est désaffilié de la voie Tidjani. Il devra donc se repentir et demander à être de nouveau affilié à l'ordre.

Sidi Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit : « Trois choses nous détachent du disciple : le fait d'avoir d'autre Ouird que le notre, la visite des saints et le délaissement des oraisons »

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Essayer de saisir le sens de ce que l'on récite, ou à défaut, distinguer les sons de la récitation.

Commentaire :

Il est important de faire l'effort de visualiser intérieurement l'image du guide tout en prêtant attention au sens du Dhikr. Cependant, si cette tâche se révèle difficile à atteindre pour le disciple, il doit visualiser intérieurement l'image du Cheikh (qu’Allah l’agrée) au début de la récitation des oraisons, puis il fait attention à la signification de ce qu'il récite en gardant à l'esprit l'image du Guide tant que possible. À défaut, la visualisation initiale suffit.

Classification des conditions d'adhésion à l'ordre Tidjani : (d'après le livre « Silah El Tidjaniyin »)

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

Visualiser l'image du guide face à soi au début du Dhikr jusqu'à la fin.

Commentaires (d'après « El Fath El Rabbani ») :

Parmi les conditions complémentaires et non obligatoires figurent la visualisation intérieure de l'image du guide Sidi Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), ou mieux celle du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui), face à soi du début du Dhikr jusqu'à la fin.

Cette situation implique de notre part, une conduite imprégnée d'humilité et de bienséance à l'égard d'Allah Le Très-Haut, de Son Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et de Sidi Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.