بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

Il ne s’accomplit que le vendredi, et seulement entre la prière du 'Asr et du Maghreb, le meilleur moment étant de lier sa récitation à la venue du Maghreb.

Remarque :

S'il n'est pas fait dans ce temps, sans excuse valable (c'est-à-dire entre le ‘Asr et le Maghreb) le disciple doit savoir alors qu'il a laissé passer un énorme bien qu'il ne peut rattraper comme l’a annoncé Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

1. Le pilier :

La proclamation de l’Unicité par la parole : « Lê ilêha ila llah ». Il est un devoir de clôturer le dernier grain par la formule « Mouhamadou rassoulou llah ‘alaîhi sallamoullah ». Il est possible de la réciter de la prière du ‘Asr jusqu’au coucher du soleil sans nombre précis ou d’attendre une heure et demie environ avant le Maghreb pour la débuter jusqu’à atteindre ce moment ou encore de le faire selon un nombre précis qui n’est pas inférieur à 1000 fois jusqu’à plus.

Il est à noter aussi que certains savants tel Cheikh Omar Foutiyou (qu’Allah l’agrée) dans son Rimah ainsi que Hajj Hassan Ba’qili dans son Ira-at, précisent qu’il est possible d’évoquer aussi avec le Ismou Moufrad « Allah » soit en duo avec la parole « Lê ilêha ila llah », soit seul sans cette parole. Cependant, du vivant de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) ce ne fut que la parole « Lê ilêha ila llah » qui fut évoquée jusqu’à sa mort et c’est ce qui est toujours accompli dans la noble Zaouiya de Fès ainsi qu’à ‘Aïn Madhi.

Lire la suite...

Q. 68 : Qu’en est-il pour le fait que les femmes ne se rassemblent qu’entre elles (en groupe) pour accomplir le ‘Asrou du vendredi après le ‘Asr  ?

R. 68 : Les femmes n’ont pas à se rassembler pour le ‘Asrou, ni pour la Wadhifa, mais chacune d’entre elles les évoque individuellement dans sa maison et à voix basse. Il ne leur est pas permis de se réunir entre elles, ni d’accomplir à voix haute leur dhikr, car la voix est une intimité et cela doit être dissimulé autant que possible. Tout le bien est dans le suivi et tout le mal est dans les inventions. (Cheikh Nadhifi) (à part pour les cas mentionnés dans les devoirs du Wadhifa)

Q. 69 : Peut-on rattraper (Qada) le ‘Asrou si on a oublié de l’accomplir le vendredi ?

R. 69 : Le Asrou ne peut se rattraper une fois son temps d’accomplissement passé.

Il est rapporté dans Ifadat-l-Ahmediya que Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit : « Le Dhikr du Joumou’a après le ‘Asr (Heïlala) si son temps est passé, il ne se rattrape pas ».

Lire la suite...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.