بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

Par le Nom d’Allah, et prière et paix sur le Messager d’Allah.

Ce à quoi je t’exhorte et te conseille est de prendre garde à Allah – qu’Il soit glorifié et exalté –, en secret et en public, en purifiant ton cœur de toute opposition à Son ordre, de te fier à Allah par ton cœur, d’agréer Sa décision pour chacune de tes affaires, d’endurer les voies de Son décret dans toutes tes situations, et aide-toi pour tout cela par le biais de l’abondance d’évocation, avec la présence du cœur, autant que faire se peut ; cela te sera un soutien dans ce que je t’ai conseillé.

Et sache que la plus profitable des évocations d’Allah, la plus efficace et la plus avantageuse, est la prière sur le Messager d’Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) avec la présence du cœur. Elle se chargera de toute demande, dans ce monde et dans l’au-delà, pour repousser ou attirer toutes choses. Celui qui abonde dans son usage deviendra alors parmi les plus grands amis sincères d’Allah.

La seconde affaire à laquelle je t’exhorte est d’abandonner l’usage de l’argent déclaré illicite par la Loi, pour manger, s’habiller et se loger, car le licite est le pôle autour duquel l’ensemble des astres de l’adoration sont en orbite ; celui qui le délaisse (le licite) aura alors délaissé tout le gain lié à l’adoration. Et garde-toi de dire : « Mais où se trouve-t-il ? ». Certes, il existe en abondance en tout lieu et à toute époque, mais on ne le trouve seulement qu’après avoir recherché à s’acquitter parfaitement des commandements d’Allah, extérieurement comme intérieurement. En prenant en compte les nécessités du moment, si on ne trouve pas ce qui est incontestablement licite, alors cela réclame dans ce domaine un savoir scrupuleux en matière de jurisprudence ainsi qu’une connaissance étendue des prescriptions de la Loi. Celui qui agira conformément à cela ne rencontrera aucune difficulté à trouver le licite.

Après tout ceci, il est indispensable d’accrocher son cœur à Allah, Le choisissant comme refuge, en retournant à Lui et en délaissant tout autre que Lui, en général comme en particulier, et il s’agit là à la fois du commencement et de l’aboutissement de toutes situations. Si le serviteur peut ramener son cœur vers Allah, dans chaque situation et à travers chaque aspect, ce serait là l’objectif. S’il en est incapable, qu’il accomplisse alors, après chaque prière, l’invocation suivante, trois ou sept fois, et qu’il la fasse se mouvoir dans son cœur, en dehors des prières obligatoires, tout en l’imposant à son nefs, jusqu’à ce qu’il en ait l’état :

« Ô Allah ! C’est à Toi que je me fie, c’est auprès de Toi qu’est mon refuge et auprès de Toi qu’est mon retranchement. C’est auprès de Toi que sont ma foi et ma confiance et sur Ta force et Ta puissance que je compte. J’agrée toutes les vicissitudes de Tes décrets. Je reconnais la parfaite implication de Ta subsistance en toute chose et la négation de toute possibilité qu’une chose, négligeable ou importante, puisse être en dehors de la portée de Ta science ou de Ta domination, et ce jusqu’au dernier instant de ma vie. »

Il doit persister dans sa récitation à chaque fois qu’il constate que l’état de son nefs n’est pas conforme à cette invocation, se rappelant alors le sens contenu dans cette invocation et patientant tout en soumettant son nefs. En agissant ainsi, il lui sera plus facile d’orienter son cœur vers Allah, en abandonnant tout autre que Lui.

Il s’agit là d’une grande porte de la science, connue par ceux ayant goûté à une infime part de la science des Hommes (c'est-à-dire ici les Connaissants), et dont ils connaissent la valeur. Ne néglige pas cela et n’oublie pas de t’assainir autant que possible, car certes la durée de vie est courte, le voyage est long, les obstacles sont immenses, la charge est lourde, et les comptes auprès d’Allah sont rigoureux, or l’accomplissement des commandements est ce qui permet d’échapper à toutes ces situations. 

Le saint cheikh, une élite de premier rang, le Connaissant en Allah Sidi Mohammed Sammak (qu’Allah l’agrée) dit : « Celui qui s’adonne à Allah par son cœur, Allah s’adonne à lui avec Sa Miséricorde et oriente les faces des gens vers lui. Quant à celui qui se détourne d’Allah, Allah se détourne de lui complètement. Or, celui qui s’adonne à Lui de temps en temps, Allah lui accordera Sa Miséricorde à un moment ou un autre ».

Ainsi, ce qui est exigé de la part d’Allah est de rejeter tout ce qui est autre que Lui. Cependant, si tu es éprouvé par le fait d’avoir à traiter affaire avec les gens et d’avoir à les fréquenter, alors fréquente-les donc mais agis à leur égard en vue d’Allah ! Car, certainement, Allah aime le fait d’être bienfaisant envers Sa créature.

Et la chose à laquelle je t’incite le plus, c’est le fait de prier sur le Messager d’Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui), avec la présence du cœur ; car c’est le trésor suprême et la plus excellente des provisions.  

Extrait tiré et traduit de Djawahirou-l-Ma’ani 

Recherche et traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.