بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

Par le Nom d’Allah. Et prière sur le Messager d’Allah.

Je vous conseille de par les injonctions d’Allah – qu’Il soit glorifié et exalté – qui dit :

« […] "Craignez Allah !" Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes […] » (Sourate 4 Les femmes, verset 131)

Et aussi : « Il vous a légiféré en matière de religion ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : "Etablissez la religion ; et n’en faites pas un sujet de division." Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme [...] » (Sourate 42 La consultation, verset 13)

Et aussi : « Et cramponnez-vous tous ensemble au câble d’Allah et ne soyez pas divisés [...] » (Sourate 3 La famille d’Imran, verset 103)

Et aussi : « […] Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, [2] et lui accordera Ses dons par (des moyens) sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. [3] » (Sourate 65 Le divorce, versets 2 et 3).

Et aussi : « […] Quiconque craint Allah, Il lui facilite les choses. [4] Tel est le commandement d’Allah qu’Il a fait descendre vers vous. Quiconque craint Allah, Il lui efface ses fautes et lui accorde une énorme récompense. [5] » (Sourate 65 Le divorce, verset 4 et 5).

Sachez que la piété (taqwa) est difficile à atteindre, car la bride permettant de la saisir est éloignée à un point tel qu’elle décourage ceux qui postulent à son accession. Ainsi, rares sont ceux qui parviennent à l’acquérir et à la maîtriser, exception faite des personnes dotées de la particularité.

Cela est dû au fait que les cœurs et les âmes sont empreints, en toute chose, du détournement d’Allah et de Ses commandements. Ils sont donc embourbés dans les limites de la nature humaine d’où ils ne peuvent espérer s’extirper. Telle est la situation des êtres humains à cette époque et en tout lieu, hormis de rares cas qui bénéficient de la préservation d’Allah le Très-Haut.

Ainsi, et pour les raisons qui viennent d’être évoquées, la mer des frayeurs et des troubles s’est agitée, celle des calamités et des afflictions a débordé et, inévitablement, chacun vient s’y noyer. Chaque fois qu’une personne implore la préservation et le salut contre un malheur, elle se voit entourée par d’autres calamités. C’est à ce propos que fait référence la parole suivante : « Viendra une époque où les gens subiront successivement les vagues des océans d’afflictions et de troubles. Ils ne pourront guère en tirer profit, si ce n’est par le biais de l’intensité de l’imploration, à l’image de celui qui est sur le point de se noyer. »   

Toutefois, certaines œuvres, accomplies avec constance, permettent la sauvegarde contre ce que nous venons d’évoquer, ou tout du moins atténuent l’excès de ses feux. Il s’agit de l’abondance dans la demande de pardon et dans la prière sur le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui). Il y a également l’évocation de la formule « Il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah. » De même, l’évocation de Sa parole (qu’Il soit glorifié et exalté) : « Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J'ai été vraiment du nombre des injustes » (Sourate 21 Les prophètes, verset 87) et Sa parole : « Allah nous suffit ; Il est notre meilleur garant » (Sourate 3 La famille d’Imran, verset 173). Ainsi, le serviteur s’éloignera de ces calamités, maux et impuretés à la mesure de l’abondance de ses évocations. Plus il diminuera en cela, plus il en sera atteint. Il appartient cependant à chacun d’entre vous d’accomplir ces évocations à la mesure de ses capacités.   

Je vous enjoins d’implorer et de supplier avec abondance Celui qui est le parfait dans Sa gloire et Sa majesté. Certainement, Allah est clément et aimant avec Ses serviteurs. Généreux et dispensateur de grâce, Il ne peut laisser repartir vainement l’implorant qui le supplie à cause des malheurs et des afflictions qui l’entourent, ni celui qui tend ses mains vers Lui en sollicitant Ses dons et en espérant Sa générosité ainsi que Sa bienveillance, tout comme Il ne peut non plus laisser Sa miséricorde se détourner de lui. Certes, le médiocre est bien celui qui est incapable d’implorer et de supplier. Il ruine ainsi sa propre âme vis-à-vis d’Allah et ne peut être racheté.

Ayez des instants de retrouvailles devant la porte d’Allah. En effet, celui qui prend cette habitude sera recouvert par la miséricorde d’Allah et Ses souffles, ce qui dissipera ses malheurs et ses détresses. Il trouvera l’allègement dans les épreuves devenues trop lourdes à supporter du fait qu’Allah – glorifié et exalté – est riche et généreux et qu’Il aurait honte, considérant Sa générosité, de délaisser celui qui stationne régulièrement devant Sa porte, même pendant de courts instants, en le laissant sans possibilité d’échapper aux malheurs, ou en lui imposant un péril auquel il lui est impossible de se soustraire.    

Préservez donc cet engagement et persévérez, même dans le peu, à certains moments du jour et de la nuit. Vous trouverez ainsi la facilité dans l’ensemble de vos situations ainsi que la délivrance contre de nombreux maux […]

 Recherche et traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d'Europe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.