بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Madrassa Ahmediya

Fi Haqqi Tariqa Tidjaniya

Nous avons acquis de l’honneur depuis notre rencontre avec Seïdina Tidjani (qu’Allah l’agrée), ainsi que celle de son grand-père le Messager d’ALLAH (prière et paix d’Allah sur lui)

Notre honneur est sans aucun doute avec ALLAH, et al ‘Adnane (prière et paix d’Allah sur lui) et le sceau incontesté de tous les Saints, notre bien-aimé Seïdina Ahmad Tidjani (qu’Allah l’agrée).

Et surtout pas avec les proches, les tribus, les rois ou les armées.

L’honneur par ALLAH est un honneur éternel, et chercher l’honneur avec autre que Lui, est certainement l’avilissement perpétuel assuré.

Le Khalife ‘Omar Ibn Al-Khattâb (qu’Allah l’agrée) n’a-t-il pas dit : « Nous sommes un peuple qu’ALLAH a honoré par l’islam. Sitôt que nous rechercherons les honneurs par une autre voie, ALLAH nous humiliera. »

Les textes tirés et traduits de l'Arabe proviennent des vers du célèbre maître et Connaissant en Allah, Sidi Mohamed Nadhifi, qu’Allah lui accorde miséricorde.

La merveilleuse histoire de la Zaouiya bénie de Sidi Ahmed Tidjani - (qu’Allah sanctifie son précieux secret)

Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) ordonna à Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) de construire la Zaouiya bénie et pour cela, il devait choisir le meilleur emplacement, le plus pur. Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a donc choisi l’endroit où la Zaouiya est actuellement construite.

Autrefois, le quartier s’appelait Dardas et il est connu aujourd’hui sous l’appellation de quartier Blida. Il a acheté ce lieu avec son argent pur et licite. Il s’agissait d’une ruine où il y avait un grand figuier et c’est à cet endroit justement qu’est enterré Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret).

Cette ruine était si effrayante que personne ne pouvait entrer seul à l’intérieur. Il a été rapporté, selon une source fiable, qu’on entendait à certains moments des voix, comme si un groupe était en train de faire du Dhikr et c’était le lieu de visite des Majadhib (les attirés par Dieu).

Avant sa construction, le célèbre majdhoub Sidi Lahbi (qu’Allah l’agrée) mettait son oreille sur la porte et disait au passant : « Venez vers cet endroit pour écouter le Dhikr ». Lorsque la Zaouiya fut construite, ce majdhoub a dit : « Fès s’est renforcé et surtout Dardas ». Il faut savoir que ce lieu béni possède des mérites qui la situent au-dessus de tout autre Zaouiya.

Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), en parlant de ses mérites, a dit : « Si les grands connaissants savaient le mérite que contient cette Zaouiya, ils viendraient y installer leurs tentes ». Souvent, Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) mentionnait la valeur de la Zaouiya, incitant les gens à venir y prier, il dit : « La prière dans la Zaouiya est acceptée sans aucun doute ».

Lire la suite...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.