بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Assalamu alaykum,

Je vous contacte car j’aimerais avoir des réponses a quelque questions. Tout d’abord je vais vous expliquer la situation.
On va les appeler Abrah et Sirine, Abrah est musulman depuis son enfance ces parents aussi, Sirine n’est pas née musulmane elle a des parents français mais elle a une soeur qui c’est convertie a l’islam puis c’est marier religieusement et civilement. Au divorce des parents de Sirine, Sirine s’intéresse beaucoup a l’islam et se renseigne très bien avant se se convertir après l’avoir annoncer a ces parents. Ils n’étaient pas d’accord mais Sirine vivait chez eux puis des soucis sont venu, le juge a alors mis la garde a la soeur de Sirine. Donc Sirine vie chez sa soeur et le marie de sa sœur. Sirine après 2ans dans l’islam elle réfléchit et prend de elle même la décision de mettre le voile a ces 17ans. Elle c’est renseigner auprès d’imam et ils lui ont dit de le garder aussi devant son beau-frère alors elle le garda.
Abrah et Sirine ont très bien réfléchi et sont sur de leurs choix alors ils parlent de mariage religieux, être marier religieusement pour ne pas commencer a être dans le haram donc les présentation avec la famille de abrah se passe très bien puis avec la famille de Sirine pareil très bien. Les 2 familles se rencontrent ensuite et s’entendent merveilleusement. Comme Sirine a des parents non musulman on a donc penser prendre comme tuteur son beau-frère pour que les parents d’abrah demande la main a son beau-frère et a la soeur de Sirine mais le beau-frère nous dit que il c’est renseigné et que on ne pouvait pas lui demander la main de Sirine. Sachant que Sirine aura 18ans en Avril, si on le faisait a ces 18ans (le halel), a t’elle quand même besoin d’un tuteur ou non ? Et si elle doit avoir un tuteur autre que ces parents car ces parents ne sont pas musulman doit-on quand même demander la main aux parents de Sirine ou Sirine peut-elle prendre un tuteur musulman et majeur que elle même choisiras qui peut venir de la famille de Abrah ou autres personne de confiance ? Et le plus important pour que le halel entre Abrah et Sirine soit accepté si on peut avoir quelque conseils de votre part pour un halel accepté devant Allah.

Merci d’avance pour votre retour,
Barakallah oufik

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’ALLAH le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

Le mariage musulman ne peut pas s’effectuer sans le tuteur (représentant légal de la femme), suivant la parole du Prophète (paix et salut sur lui) : « Il n’y a pas de mariage sans tuteur ».

Ce dernier est le père, ensuite le grand-père, ensuite le frère, et ainsi de suite de proche en proche.

Cette fille s’est convertie à l’islam, son tuteur doit être musulman, c’est une condition nécessaire pour la validité du mariage. Le juge (qadi) est le tuteur de celui qui n’a pas de tuteur ; si cela n’est pas possible, comme dans notre cas, alors c’est celui qui représente la communauté musulmane dans cette contrée, comme le président d’un centre islamique ou l’imam. S’il n’y en a pas, alors le mari de sa sœur peut l’être dans notre cas.

Rien n’empêche que le père soit présent pour le mariage de sa fille. Fait partie de la piété filiale que la fille informe son père sur le sujet.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.