بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Salam Aleykum,

Un frère est marié depuis plus de 2 ans. Malheureusement, avant son mariage, sa femme et lui ont eu des relations intimes.
Ils n'ont pas attendu de délai de viduité, et même si ils se sont mariés pour éviter de pécher, il doute que le repentir ait été en bonne et due forme.
Nous avons récemment vu que certains savants posent le repentir et le délai de viduité comme des conditions nécessaires à la validité du mariage, tandis que d'autres n'en font pas des conditions de validité. Nous sommes un peu perdus. Doit il refaire le mariage ?

BarrakAllahu fik

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’Allah le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

La fornication (« zina ») est un immense acte immoral et un grand péché, et son mal est périlleux pour l’individu et la société. Allah le Très-Haut a dit : « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » Celui qui a été éprouvé par cette obscénité doit se repentir sincèrement et retourner vers Allah et multiplier la demande de pardon.

Allah le Très-Haut a dit dans le Coran : « Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition. Et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie. Sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Ensuite, si celui et celle qui ont commis la fornication se sont repentis sincèrement alors ils peuvent se marier. La majorité des savants (« joumhour ») considèrent qu’épouser la femme avec qui on a commis la fornication est un mariage valide religieusement.

Il existe effectivement une divergence en ce qui concerne la période de viduité de la femme qui a commis ce péché: les hanbalites et les malikites considèrent que son observation est obligatoire; quant à l’avis des hanafites et chafi’ites, c’est qu’elle n’est pas obligatoire.

Par conséquent, et partant du précepte favorisant le repentir et la réparation des fautes, et suivant la règle de la facilitation dans la religion, nous retenons l’avis qui considère que ce mariage est valide tant qu’il a observé ses conditions de base, et je conseille aux deux époux de multiplier la demande de pardon et les invocations et de garder une bonne opinion d’Allah, qu’Il soit exalté.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.