بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Questions de Fiqh

Salam aleykoum

Je me réfère beaucoup à votre page pour en savoir toujours plus sur ma religion et spécialement sur la tariqa tidjaniya donc merci pour ce magnifique travail que vous êtes en train de réaliser sur cette page.
Aujourd'hui ma question est la suivante : Qu'est ce que l'islam dit sur les enfants nés hors mariage ? Porteront ils le nom de leur père si la maman était célibataire ?....

 

Réponse de l’imam prêcheur Cheikh Sidi Mohamed Elhadi LITIM (qu’ALLAH le préserve)

Au Nom d'ALLAH le Tout Miséricordieux, louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah, ensuite :

Wa ‘Alaïkoum assalam wa RahmatouALLAH wa Barakatouhou.

La question de l’établissement des liens généalogiques de l’enfant illégitime est un sujet complexe qui est sujet à divergence.

L’élément qui fait l’unanimité concernant un fils né hors mariage (« ibn zina »), c’est que sa lignée généalogique sera rattachée à sa mère. Ensuite, si elle est musulmane, il aura alors le même statut que les autres musulmans et il sera soumis aux mêmes dispositions légales concernant l'héritage, le mariage ou la tutelle, etc.

Si le père désire le rattacher à lui généalogiquement, la majorité des savants (« joumhour ») interdisent cela, car il l’a conçu au cours d’une relation illégale, exception faite des hanafites qui l’autorisent.

En tous cas, même s’il l’enregistre sous son nom dans l’état civil, cela n’aura aucun effet jurisprudentiel et ne peut à la limite que faire partie de la bonté envers l’orphelin, et on demande à Allah le pardon et la protection.

Et Allah est plus savant.

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Dernières réponses

Réponses les plus consultées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.