بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق والخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق والهادي إلى صراطك المستقيم وعلى آله حق قدره ومقداره العظيم

Tariqa Tidjaniya

Louange à Allah – qu'Il soit magnifié et exalté –, Sa grandeur est immense, Sa puissance est élevée, Sa majesté est sanctifiée. Cet écrit est adressé à l'ensemble des disciples de Fès et du Maghreb. Que la Paix soit sur vous ainsi que la miséricorde et la bénédiction d'Allah et que tout cela s'étende sur vous aussi longtemps que perdure le royaume d'Allah.

Du pauvre serviteur en Allah, Ahmed ibn Mohamed Tidjani :

Nous demandons à Allah, que Sa puissance soit magnifiée et que Son immensité soit élevée, qu'Il vous regarde tous par l'œil de l'amour et de l'agrément, par celui de l'attention et de l'inondation de grâce, par celui de l'élection et du choix. Que tout le bien de la religion, de ce bas-monde et de l'au-delà vous soit accordé autant que possible, que tous les maux touchant la religion, ce bas-monde et l'au-delà soient écartés de vous et qu'Il vous en protège, jusqu'à ce qu'Il ne laisse aucun péché, petit ou grand, sans l'avoir immergé dans l'océan de Son pardon et de Sa générosité, afin qu’Il n’ait plus de réclamation relative à vos péchés.

Qu'Il ne laisse aucune demande ou besoin, n'étant pas dans sa désobéissance, qui ne soit vite exaucé. Qu’Il vous prête main-forte dans ce qui vous est prédestiné ; si cela n'est pas en accord avec ce qui est prédestiné, qu’Il remplace toutes ces demandes par ce qui est meilleur et plus élevé. Qu'Il ne laisse aucun mal d'entre les maux provenant des mains des créatures, sans que ne s'interpose un soldat appartenant à Sa puissance et Sa souveraineté, si cela ne va pas à l'encontre de la prédestinée ; si cela va à son encontre, je demande à Allah qu'Il vous accorde Son entière douceur, Son aide, Sa facilité jusqu'à ce que ces maux vous soient ôtés et vous laissent ainsi en sûreté.

Je vous recommande, ainsi qu'à moi, de craindre Allah et de prendre garde à ce qu'Il ne vous surprenne point dans le péché car, certes, pour chaque péché, le serviteur subira deux malheurs qu'il ne pourra éviter. Un malheur dans ce bas-monde et un malheur dans l'au-delà. Le malheur dans l'au-delà surviendra sans aucun doute, à moins que ne lui succède le pardon d'Allah – qu'Il soit exalté. Le malheur dans ce bas-monde surviendra aussi assurément pour toute personne ayant commis un péché, à moins qu'il ne repousse ce malheur par l'aumône envers un pauvre, par une dépense dans le cadre des relations familiales ou par le fait de s’acquitter des dettes de l'endetté ou encore d'effacer une dette qui lui revenait.

Si rien de tout cela n’est accompli, alors le malheur frappera le serviteur. Donc, garde-toi et garde-toi encore de désobéir à l'ordre d'Allah. Si jamais il y a eu désobéissance, et le serviteur n'est pas infaillible, il faut se précipiter vers le repentir et le retour à Allah. Si cela n'est pas fait rapidement, le serviteur doit savoir qu’il est en train de perdre son estime auprès du Vrai. Dans cette situation, il est exposé à la colère d'Allah, à moins qu'à cause de son péché il ne ressente en permanence en son cœur qu’il la mérite, et à condition qu’Allah lui accorde Son pardon. Il en a donc le cœur brisé, conscient de sa chute et de la déchéance de son nafs, sans aucune arrogance de sa part. Le serviteur est alors dans la voie du bien tant qu’il se trouve dans cet état.

Prenez garde ! Nous cherchons protection auprès d'Allah contre le fait de se sentir à l'abri de Sa ruse en ce qui concerne nos péchés, et de se sentir en sûreté face à Son blâme. Certes, pour celui qui demeure longtemps dans cet état vis-à-vis d'Allah, cela est une preuve qu'il va mourir mécréant, et l’on cherche protection auprès d'Allah. Sachez que tout ce que vous apprendrez sur les particularités de ce Ouird est véridique et arrivera certainement. Donc prenez garde à sa négligence, même si ce n’est qu’une fois dans la vie. La condition du Ouird est de préserver les prières en groupe, conformément à la Loi (chari'a). Encore une fois, méfiez-vous de vous croire à l'abri de la ruse d'Allah dans le fait de commettre des péchés car, certes, cela est source de perdition. Ne rompez pas vos relations avec l'ensemble des créatures, mais particulièrement avec vos frères. Aussi, visitez-vous pour Allah, nouez des relations pour Allah et donnez à manger pour Allah autant que possible, sans difficulté ni gêne.

Vous devez patienter sous l'ordre d'Allah pendant que surviennent les épreuves et les malheurs. Ce bas-monde est la demeure de la mise à l'épreuve et des malheurs, similaires aux vagues de la mer. En effet, Allah n'a fait descendre le fils d'Adam en ce monde que pour qu'il se heurte aux tentations et aux épreuves. Ainsi, il n'y a aucun espoir pour le fils d'Adam d'éloigner cela de lui, tant qu'il vit dans ce bas-monde. Aussi faut-il patienter dans toutes les situations autant que faire se peut. Lorsqu'une épreuve ou un malheur s’abat, consolez-vous en vous disant que ce monde n'a été créé et érigé que pour cela, l'être humain n'y a été descendu qu’en vue de cette affaire et tout le monde galope sur la même piste. Sachez alors que vous êtes comparable à quiconque d'entre vous.

Sachez qu'à notre époque, personne ne peut se prémunir des péchés, car ils se déversent sur les gens comme une pluie abondante. Aussi, multipliez ce qui permet de les expier, et parmi ce qui y répond il y a Salat Fatihi. En effet, aucun péché isolé ou regroupé ne lui échappe, comme également la prière de glorification (Salat Tasbih) et l’évocation suivante que l'on doit répéter tous les jours trois fois : « Ô mon Seigneur ! Ton absolution est plus vaste que mes péchés et j'ai plus d'espoir en Ta miséricorde qu'en mes œuvres. »

Il y a aussi ce que l'on doit répéter nuit et jour et qui est :

« Il n'y a de divinité qu'Allah et Allah est le plus grand.

Il n'y a de divinité qu'Allah, Seul.

Il n'y a de divinité qu'Allah, Il n'a aucun associé.

Il n'y a de divinité qu'Allah, à Lui la royauté et à Lui la louange.

Il n'y a de divinité qu'Allah et il n'y a de puissance et de force qu'en Allah le Très-Haut, l'Immense. »

II y a aussi Hisbou Saïfi pour celui qui peut le préserver et autres formules de ce genre.

Et cette formule de demande de pardon :

« Ô Allah ! Je Te demande pardon pour tout péché dont je me suis repenti auprès de Toi et que j’ai recommencé. Et je Te demande pardon pour tout ce que je T’ai promis mais dont je n’ai pas tenu l’engagement. Et je Te demande pardon pour toute œuvre par laquelle j’ai cherché Ton visage mais dans laquelle je T’ai mélangé avec autrui. Et je Te demande pardon pour chaque bienfait que Tu m’as accordé et que j’ai utilisé dans Ta désobéissance. Et je Te demande pardon, ô Connaisseur du caché et de l’apparent, pour tout péché que j’ai accompli dans la clarté du jour ou l’obscurité de la nuit, en assemblée ou isolé, caché ou en public, ô le Bienveillant. »

Ainsi que l’invocation : « Ô Celui qui a fait apparaître le beau et cacher le laid… »

Recevez la bonne nouvelle que, certes, toute personne qui meurt en notre amour sera ressuscitée parmi les gens du Salut, quelle que soit sa situation et tant qu'elle ne se croit pas à l'abri de la ruse d'Allah. De même, tous ceux ayant adopté notre Ouird seront ressuscités parmi les gens du Salut, ils entreront au Paradis sans être jugés et sans subir de châtiment, eux, leurs parents, leurs femmes, leurs enfants mais pas leurs petits-enfants ; à la condition cependant de croire, de ne pas renier notre amour et de ne pas se sentir à l'abri de la ruse d'Allah comme nous l'avons précédemment évoqué. Ainsi, ils seront les voisins du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) dans les plus hauts degrés du 'Illiyine et seront en sûreté de l'instant de leur mort jusqu'à leur entrée au Paradis.

Et que la paix et la miséricorde d'Allah soient sur vous ainsi que Sa bénédiction.

Texte tiré et traduit de Djawahirou-l-Ma'ani

Recherche et traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d'Europe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.